Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 23:35
Dali n'est pas à une contradiction près, nous allons nous en aperçevoir à partir de ce fait très étrange et qui a du mal à s'expliquer par la raison.
La scène se passe à Cambrils, près de Barcelone. Dali vient de faire la connaissance d'un jeune garçon au cheveux blonds qui est plus petit que lui.
Dali l'aide de son bras à avancer avec son tricycle lorsque les deux jeunes garçons passent sur un pont en construction dont les garde-fous ne sont pas encore terminés.
Après avoir vérifié que personne ne les observait, Dali pousse brutalement l'enfant dans le vide et celui-ci tombe d'une hauteur de quatre mètres sur des rochers.
Dali va desuite alerter la maison et l'enfant sera soigné pendant plus d'une semaine.
Pendant ce temps, Dali observe le manège général sans éprouver ni remords ou sentiment de culpabilité.
Il ira même jusqu'à aller se promener, le soir de cette journée et goûter à la beauté de chaque brin d'herbe.

Alors ce sont des faits, qui montrent à quel point la personnalité de Dali est complexe et peu rationnelle.
Pourquoi faire du mal gratuitement, aller au bout d'un geste qui aurait pu être irréversible.
Cela il ne se l'explique pas et il y trouve presque un certain plaisir ce qui fait véritablement froid dans le dos.
J'ai personnelement trouvé cette scène très dure et la crauté de son geste ne peut pas être légitimée.
Il y aura forcément des facettes du géni Dali que l'on ne pourra pas aimer mais juste essayer de comprendre dans leur absurdité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires